Projets

Le monument national LGBTQ2+

Le Fonds Purge LGBT a été chargé par la Cour de créer un monument dans la région de la capitale nationale. Érigé en hommage aux générations LGBTQ2+ au Canada, il fera le récit des personnes qui ont été persécutées, maltraitées, rejetées et marginalisées en raison de leurs attirances et de la façon dont elles s’identifient. Il reconnaîtra la discrimination à l’endroit des communautés LGBTQ2+ et les abus commis par l’État canadien, y compris pendant la purge LGBT.

Le Fonds Purge LGBT, Patrimoine canadien, la Commission de la capitale nationale, diverses communautés LGBTQ2+ et leurs allié.e.s travaillent de concert à la création de ce monument. Notons que la participation des personnes LGBTQ2+ au Canada a été déterminante à chacune des étapes du projet.

En 2019, des centaines de personnes ont contribué à définir une vision globale pour le monument. La même année, le Comité consultatif du monument et le Cercle autochtone se sont aussi prononcés dans la sélection du site où il serait érigé. En 2020, cinq équipes finalistes se sont inspirées de cette vision pour concevoir leurs propositions. Des milliers de personnes se sont exprimées sur les concepts avancés en 2021, et leurs commentaires ont contribué à guider la décision d’un jury composé de dix spécialistes.

En mars 2022, on annonçait le concept gagnant : Coup de tonnerre, mis au point par l’équipe winnipegoise pilotée par Liz Wreford, Peter Sampson et Taylor LaRocque (Public City), avec la participation des artistes Shawna Dempsey et Lorri Millan, ainsi que de l’expert en la matière Albert McLeod, conseiller sur les peuples autochtones et bispirituels. Le design retenu évoque un cumulus laissant présager l’orage – un symbole de force, d’activisme et d’espoir pour les communautés LGBTQ2+. Consulter les détails du concept.

Les personnes ayant survécu à la purge LGBT, les titulaires de droits, les membres du Cercle autochtone et du Comité consultatif du monument ainsi que l’ensemble des communautés LGBTQ2+ continueront de participer à la suite des choses, y compris à la conception des éléments portant sur l’éducation et l’interprétation du monument. Vous trouverez plus d’information à propos du monument dans notre FAQ.

Exposition au Musée canadien pour les droits de la personne

Nous vous invitons à consulter la déclaration du Fonds Purge LGBT concernant les allégations de racisme et d’homophobie au Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP).

Ce projet comporte une exposition sur la purge LGBT au MCDP , que ce dernier cherchera aussi à rendre disponible sur le Web.

Le MCDP a mis sur pied un conseil consultatif pour l’épauler dans la préparation de l’exposition. Vous pouvez consulter l’annonce du MCDP sur son site Web.

Le MCDP se fonde sur les discussions du Fonds Purge LGBT pour orienter ses travaux, tout en adhérant aux exigences prescrites dans l’Entente de règlement définitive. Un budget de plus de deux millions de dollars est prévu pour la réalisation de ce projet.

L’exposition, qui comportera également une composante itinérante, devrait être inaugurée vers la fin de 2024.

Collecte de documents historiques

Conformément à l’entente de règlement du recours collectif, le gouvernement du Canada est tenu de fournir de la documentation historique concernant la purge LGBT (voir l’Annexe L de l’Entente de règlement définitive). Le Fonds Purge LGBT a talonné de près le gouvernement pour qu’il produise ces documents afin de les analyser et de les rendre publics.

Selon le gouvernement, environ 11 000 pages devaient nous être acheminées. Les documents fournis sont en cours d’analyse. Le Fonds a retenu les services du consultant Svend Robinson, un ancien député fédéral, pour passer en revue la documentation reçue à ce jour.

Le gouvernement du Canada affirme avoir désormais rempli ses obligations en vertu de l’Annexe L de l’Entente de règlement définitive, mais le Fonds Purge LGBT estime que la documentation produite demeure incomplète aux termes de l’entente. Le Fonds devrait donc les tribunaux plus tard en 2022 pour obtenir des précisions à ce chapitre. Au printemps 2022, nous avons rendu publique la documentation historique sur la purge LGBT transmise à ce jour par le gouvernement fédéral. Ces documents sont disponibles à des fins de recherche et d’enseignement sur notre site Web, dans le format dans lequel ils nous ont été fournis. Nous continuerons d’alimenter cette bibliothèque à mesure que de nouveaux dossiers nous seront remis. Nous estimons que d’autres éléments pertinents demeurent en possession du gouvernement fédéral; par conséquent, nous considérons cette collection incomplète. 

Accéder aux documents

Formation sur la diversité et l’inclusion

L’entente de règlement définitive stipulait que le Fonds Purge LGBT devait retenir les services d’une personne experte en la matière (EM) pour améliorer la formation actuelle sur l’inclusion des personnes LGBTQ2+ dans la fonction publique (y compris à la GRC et dans les Forces armées canadiennes). Le Secrétariat du LGBTQ2 (un bureau gouvernemental sous le giron de Patrimoine canadien) doit lui aussi consulter l’EM pour améliorer l’inclusion des personnes LGBTQ2 dans le milieu de travail fédéral.

Au terme d’un processus de sélection, les organismes Fonds Égale Canada pour les droits de la personne, Fondation Émergence et Optimus SBR ont été désignés à titre d’EM. Le projet a débuté en janvier 2020.

Ils ont effectué une analyse exhaustive des politiques et des pratiques LGBTQ2+ au gouvernement fédéral. Le rapport, intitulé « Au lendemain de la purge : état de l’inclusion des personnes LGBTQ2S en milieu de travail fédéral et recommandations pour l’amélioration », a été fourni au gouvernement et publié publiquement en mai 2021. Vous pouvez télécharger le résumé ici et télécharger le rapport complet ici.

Subventions dans la communauté

Le Fonds Purge LGBT peut subventionner des personnes, organisations caritatives, organismes sans but lucratif et autres entités qui mènent à bien des projets s’arrimant au mandat du Fonds Purge LGBT. Les projets communautaires financés viendront eux aussi commémorer la purge LGBT et/ou épauler ses victimes.

PROJETS COMMUNAUTAIRES SUBVENTIONNÉS

2019

  • Elenore Sturko – 17 000 $ pour le projet commémoratif Robert David Van Norman : subvention pour la publication et la traduction en inuktitut d’un ouvrage sur Robert David Van Norman, ancien agent de la GRC et victime de la purge LGBT. La subvention couvrait aussi les démarches publicitaires et des déplacements vers le Nord pour promouvoir l’ouvrage.
  • Vétérans Arc-En-Ciel du Canada – 16 196,84 $ pour le fonds de démarrage de ce nouvel organisme. La subvention couvrait les coûts de démarrage et de croissance de l’organisme, de même que des activités d’information, de rayonnement et de communication.

2020

  • Sandbay Entertainment Inc. – 621,50 $ pour le sous-titrage en français de la bande-annonce du documentaire The Fruit Machine.
  • Chœurs Unisson Canada – 38 500 $ pour la composition et l’interprétation de trois nouvelles œuvres chorales qui commémoreront la purge LGBT et apporteront un réconfort aux victimes de la purge.
  • Lez Spread the Word – 5 000 $ pour la rédaction, la promotion et la publication d’un article bilingue sur la purge LGBT dans Lez Spread the Word.
  • VETS Canada – 60 000 $ pour la mise sur pied d’un projet-pilote d’un an visant à apporter un soutien aux vétérans LGBTQ2 en situation de crise. Ce projet englobe l’embauche d’une ressource dédiée et la promotion des services à la disposition des vétérans LGBTQ2 en situation de crise et qui ont besoin d’aide.
  • Vétérans Arc-En-Ciel du Canada – 30 700 $ pour financer le renforcement des capacités de l’organisme.

2021

  • Sandbay Entertainment Inc. – Environ 200 000 $ pour un projet d’un an visant à recueillir plus de 100 histoires orales. Ce projet s’intitule « Survivor Stories Project ».  Il est en ligne ICI.
  • Université McMaster, Minority Stress Research Project – 50 000 $ (sur deux ans) pour la recherche médicale qui consiste à observer comment le cerveau « s’adapte à l’impossible » et comment les changements fonctionnels résultant d’une exposition au stress d’une minorité peuvent conduire à i) la force face à l’adversité et / ou ii) une blessure psychologique. Les survivants de la purge LGBT qui font du bénévolat seront un élément clé de cette recherche. Cette recherche pourrait conduire à des traitements améliorés pour le SSPT. Le chercheur principal est le Dr Andrew Nicholson, PhD, professeur au Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales.
  • SandBay Entertainment Inc. – 20 000 $ pour le doublage en français du documentaire The Fruit Machine. Cette subvention rendra le documentaire plus accessible.
  • Fonds ÉGALE Canada pour les droits de la personne (35 000 $) : Recherche, conception et production d’un rapport préliminairement intitulé Equal Protection and Equal Benefit, qui fournira notamment de l’information sur la diversité et l’inclusion des personnes LGBTQI2 dans le milieu de travail fédéral.

2022

  • Svend Robinson (100 000 $) : Subvention pour mener des recherches et publier un ouvrage sur la purge LGBT. Les recettes provenant des ventes seront versées à des organismes de bienfaisance.

Apprenez-en plus et faites une demande

Le monument fera le récit des personnes qui ont été persécutées, maltraitées, rejetées et marginalisées en raison de leurs attirances et de la façon dont elles s’identifient.